Les conférences mensuelles de la SHRT

AVIS

Sauf mention contraire, les conférences sont livrées à 19 h 30 en la Chapelle Saint-Tharcisius du Collège Saint- Sacrement, 901, rue Saint-Louis, Terrebonne.
Les frais d’entrée sont de 3 $ pour les membres • 8 $ pour les non-membres (4 $ pour les étudiants).

Jeudi 24 septembre 2015

photo_CF2Les Voyageurs du Pays d’en-Haut, par Claude Ferland, chercheur en histoire de Lanaudière

Les voyageurs sont légendaires, surtout au Canada français. Ils sont des héros célébrés dans le folklore et la musique. Sans les voyageurs et les coureurs des bois avant eux, il n’y aurait eu aucun commerce de fourrure et les colonies de l’Amérique du Nord auraient alors pris une direction différente. Les explorations qui conduisirent à l’ouverture vers l’ouest ne se seraient pas produites, et les relations avec les Amérindiens auraient été très différentes. Pour la plupart, les voyageurs étaient des équipes embauchées pour s’occuper des canots transportant les biens de commerce et les approvisionnements aux comptoirs de traite où ils étaient échangés contre des fourrures.

Jeudi 22 octobre 2015

Mailloux, Christine 2002 - copieEsther Blondin. Un voyage, une passion, par Christine Mailloux, s. s. a., historienne

Présentation de la vie d’Esther Blondin basée sur un nombre imposant de documents privés, de documents officiels de la congrégation des Soeurs de Sainte-Anne, dont elle est la fondatrice en 1848, et de témoignages, souvent posthumes, qui mettent l’accent sur le conflit singulier qui a opposée soeur Marie-Anne à l’abbé Louis-Delphis-Adolphe Sénécal, aumônier de la congrégation de 1853 à 1882. Esther Blondin, mère Marie-Anne, a été béatifiée en avril 2001. Elle n’a dirigé sa congrégation que durant quatre années.

Jeudi 11 février 2016

13254415_10154101718815499_2134626046646550592_nLa Maison Fraser-Mackenzie et… avant, par Claude Blouin, historien (suivie de l’Assemblée générale annuelle).

Cette splendide résidence, construite en 1808 par le chirurgien militaire Simon Fraser et le bourgeois du Nord-Ouest Roderick Mackenzie, est la dernière d’une série de trois qui se sont élevées sur cet emplacement concédé par le seigneur Louis Louis Lepage de Sainte-Claire en 1744. Une attention toute particulière est portée à certains propriétaires de l’emplacement dont Agathe Limoges, Nicolas-Auguste Guillet de Chaumont et son fils Joseph Chaumont, sans oublier Simon Fraser, Roderick Mackenzie et Louis-François-Roderick Masson. Nous profitons de l’occasion pour effectuer le lancement de la brochure La Maison Fraser-Mackenzie.

Jeudi 25 mars 2016

Lagrange_Richard - copieAntoine Labelle, prêtre et colonisateur, par Richard Lagrange, historien

2016 commémore le 125e anniversaire du décès d’Antoine Labelle, en 1891. Richard Lagrange présente non seulement le personnage, mais aussi le pays rêvé et le pays réel du curé Labelle. Il se demande pourquoi Labelle s’est-il mis à coloniser? Dès son installation à la cure de Saint-Jérôme, en 1868, et ce jusqu’à sa mort, Labelle s’est mis en marche pour coloniser le Nord, au-delà de Sainte-Agathe. Il voulait enrayer l’émigration de centaines de milliers de Canadiens français aux États-Unis. Il rêvait aussi de poursuivre sa conquête du sol jusqu’à Winnipeg, joindre la rivière Rouge, au Manitoba. L’historien vous amène à découvrir l’autre curé Labelle, au-delà de l’image folklorique diffusée dans la populaire télé-série des Belles Histoires des Pays-d’en-Haut.
Exceptionnellement au Moulinet du Moulin Neuf, Île des Moulins, 19 h 30.

 

Jeudi 19 mai 2016

Claude Martel - copie 2Histoire des chemins de fer de Lanaudière, par Claude Martel, géographe-historien

La conférence porte sur les origines du chemin de fer au pays, puis sur la mise en œuvre d’un premier réseau dans la grande région de Montréal. L’avènement du chemin de fer dans les régions rurales a permis d’échapper à l’isolement relatif des communautés et ainsi rapprocher les citoyens des centres urbains régionaux ou nationaux. La présence simultanée d’un bureau de poste et d’un chemin de fer permettait aux communautés de rêver et d’entreprendre de grands projets de nature commerciale ou industrielle. Ainsi, vous parcourez chacun des dix chemins de fer construits dans la région de Lanaudière, entre 1850 à 1910. Vous verrez les besoins comblés par chacune de ces lignes, « visiterez » les différentes gares et comprendrez davantage l’exploitation ferroviaire régionale.