La SHRT honorée

imgctrlthb_w680_h453_q80_data-data-art-1167741_u161220173006Pour la deuxième fois en trois ans, l’école secondaire du Coteau de Mascouche s’est démarquée en remportant le Prix de reconnaissance Essor, assorti d’une bourse de 5000 $, dans la catégorie Partenariat.

Christophe Surget, le professeur qui est à l’origine du projet intitulé Le Vieux-Terrebonne : d’hier à aujourd’hui, était à Québec, le 2 décembre, pour aller cueillir le prix des mains du ministre de la Culture, Luc Fortin, et du ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx.

«J’ai été surpris, honnêtement, car la qualité des projets était vraiment intimidante. Mais je crois que le jury a compris la richesse du projet et le partenariat incroyable que nous avons eu avec la Société d’histoire de la région de Terrebonne», explique M. Surget, lors d’un entretien téléphonique.

La bourse de 5 000 $ reçue ainsi que le montant de 2 000 $ remis précédemment, étant donné que l’école était finaliste, serviront à financer les projets subséquents ou à l’achat de matériel informatique ou scolaire.

Le projet Le Vieux-Terrebonne : d’hier à aujourd’hui a été réalisé par les élèves de cinquième secondaire inscrits au cours Exploration culturelle de l’école du Coteau. Pour le volet historique, ils devaient partir d’une photo d’époque et reproduire le même cliché un siècle plus tard. Pour le volet artistique, ils devaient prendre des photos plus personnelles représentant leur vision de leur milieu.

La Société d’histoire est fière d’avoir contribué à la réussite du  projet de M. Christophe Surget. À l’occasion de la Veillée des rois, tenue le 5 janvier au Collège Saint-Sacrement, ce dernier a remis à la SHRT un certificat de reconnaissance pour son engagement dans ce projet et dans plusieurs autres réalisés au cours des années antérieures

Source : Jean-Marc Gilbert
media@larevue.qc.ca

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *